VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

Le bateau #TeamAïna151

Un modèle de dernière génération, à la pointe de la performance !

Le MACH 40 V.3 est le dernier né de la CLASS 40, l'incontournable des courses transatlantiques.
Ce modèle est fait pour la course grâce à ses quatre points clés de la performance.
La nouvelle carène apporte 15% de raideur en plus, les lignes tendues favorisent le départ au planning et minimisent la traînée. Le gain au reaching est net : 60° à 120°TWA.
Sam MANUARD est l'architecte de ce bateau qui a été designé par Jean Baptiste EPRON et construit par le chantier naval JPS Production tandis que les voiles ont été créées par Incidence Sails.

La fiche technique du #TeamAïna151

Date de mise à l'eau : Avril 2017

Longueur : 12,18 mètres
Largeur : 4,50 mètres
Tirant d'air : 19,00 mètres
Tirant d'eau : 3,00 mètres
Déplacement : 4 500 kg
Voilure au près : 115 m²
Voilure au portant : 270 m²

Arthur LE VAILLANT - Co-skipper

Ce navigateur aime l'océan et ce dernier le lui rend bien en l'accompagnant depuis sa plus tendre enfance.

Âgé de 29 ans, ce passionné de la vie a pour objectif sportif de devenir un acteur incontournable de la course au large.

Il forme avec le skipper, Aymeric CHAPPELLIER, un duo complice. Leur amitié ne date pas d'hier et elle vient enrichir leur binôme lors des courses.

"Aïna signifie "le souffle de la vie", je trouve ça très beau. C'est une fierté pour moi d'avoir rejoint ce projet et de pouvoir participer à la mise en avant de l'association." - A. LE VAILLANT

Découvrez Aïna Enfance & Avenir

Aïna signifie "Souffle de vie" en malgache.

Depuis 2005, l'association intervient à Madagascar : l'un des pays les plus pauvres de la planète.
Elle a pour objectif de réinventer la vie des enfants en les aidant à se construire un avenir et en accompagnant les jeunes mères adolescentes.
Le défi est grand ! Pour faire fonctionner les structures et continuer à réaliser leur objectif l'association a besoin d'aide.

#TeamAïna151 soutient l'association en portant son nom sur le bateau.
Comme un rêve, les enfants ont pu rencontrer les skippers qui se sont engagés dans ce combat humanitaire. Les enfants sont ravis des échanges et, à Madagascar, toute une pédagogie est déployée autour du projet.
Vous aussi, vous pouvez participer à l'aventure en faisant un don !

HAUT